Top 5 des pires voisins d’avion !

Vous avez réservé votre billet sur MisterFly, (évidemment !) et vous allez bientôt embarquer pour profiter de ces vacances bien méritées ! Mais vous flippez quand même un peu : qui sera assis à côté de vous dans l’avion ?! 💺

Celui qui est phobique

Aïe aïe aïe, vous tombez sur LE passager qui a la phobie de l’avion ! Il est en mode #stress #insomnie #panique depuis 3 jours, rien que d’y penser. Une fois assis, il boucle sa ceinture de sécurité à double tour, enfile son gilet de sauvetage, apprend les consignes de sécurité par coeur et repère toutes les issues de secours. Au décollage, il est au bout de sa vie et vous, à bout de patience. A la première turbulence, il se met en apnée et vous, vous comptez les secondes : 1, 2, 3… 45, 46, 47… Ah oui quand même !!! 😱

Le conseil de MisterFly : si vous êtes psy ou prof de yoga, tentez de le calmer… sinon, changez de place !

Celui qui est hyperactif

Dommage ! Cette fois, vous tombez sur LE passager qui se lève toutes les 3 secondes. Pour aller aux toilettes, demander un verre d’eau, ramener le verre vide, visiter le cockpit, se dégourdir les jambes, retourner aux toilettes… Et comme il a expressément demandé la place côté hublot, vous allez passer votre temps à détacher votre ceinture, rabattre votre tablette, vous lever et la même chose dans l’autre sens. 🚾

Le conseil de MisterFly : offrez-lui des chaussettes de contention et faites lui boire un somnifère.

Celui qui est « turbulent »

Jusqu’ici tout va bien : l’avion est à l’heure, l’équipage est sympa et vous êtes assis côté couloir. Quand soudain… une mère s’installe avec son enfant ! Pas de panique, il est sûrement a-do-ra-ble. Oui, pendant 2 minutes. Très vite, il s’impatiente, balance les coussins, s’enroule dans votre couverture, crie, pleure, renverse sa compote sur votre jean… et finit par vomir son déjeuner sur vos chaussures ! 😩

Le conseil de MisterFly : oseriez-vous suivre l’exemple du monsieur ci-dessus ?

Celui qui pue

A première vue, votre voisin a l’air très sympathique et affiche déjà un large sourire. Vous vous installez et là, horreur, il sent la vieille mouette écrasée ! Bouche, dessous de bras, pieds… peu importe l’origine du mal, le cauchemar vient de commencer. Entre 2 relents nauséabonds, savant mélange de maroilles affiné et de jus d’oignons frits, vous hésitez entre vous évanouir ou vomir. 🤢

Le conseil de MisterFly : à part dépressuriser la cabine pour libérer les masques à oxygène, on voit pas ! 

Celui qui dépasse

Alors, lui, on le repère assez rapidement : il étend ses jambes dans l’allée, étale son blouson sur l’accoudoir commun et sort son journal en format A3. Et là, vous avez 2 options… Option 1, en mode one-side : celui qui dépasse ne vous envahira que d’un seul côté avec tête sur l’épaule et main sur le genou (#balancetonsquatteur). Option 2, en mode sandwich, avec vous dans le rôle de la tranche de jambon ou du doudou…🙄

Le conseil de MisterFly : respirez profondément et adoptez la zen attitude pour ne pas le réveiller… surtout si votre voisin est un modèle mixte squatteur/hyperactif !

Alors, quel serait votre pire voisin dans l’avion ? 😉
Vous aimez ? Partagez !Email this to someoneShare on Facebook70Tweet about this on Twitter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *